July 2016

Hommage of Hervé Baudu to Michel Rocard, the “ambassadeur des pôles”

RocardENSM2015
Interview of M.Rocard by Azélie Poret abd Foucault Trannoy, 2nd year students at the Ensm, accompanied by Professor of Maritime Teaching Hervé Baudu in Octobre 2015 - © ENSM


Les témoignages vont être nombreux pour valoriser les actions politiques de cet homme d’Etat, ancien Premier Ministre mais l’Ensm se souviendra de l’Ambassadeur en charge des négociations internationales sur les pôles, fonction qu’il occupe depuis avril 2009. Il a été l’initiateur des négociations du troisième protocole du Traité de l'Antarctique signé à Madrid en 1991 perpétuant la protection de l’Antarctique. Avec le réchauffement climatique, il prit très tôt conscience des risques pour l’environnement de l’Arctique et par son action il a tenté d'obtenir pour cette région polaire un statut équivalent protégeant aussi complètement que possible son environnement. C’est ainsi qu’il fut le corédacteur de la résolution européenne sur la gouvernance arctique du 9 octobre 2008. Très écouté, Michel Rocard qui avait une vision des menaces environnementales qui pèsent sur ces régions polaires, souhaitait pour l’Arctique négocier un traité international établissant un régime de responsabilité contrôlée des États riverains. Ainsi grâce à son action, la France très présente dans ces régions boréales et australes sur le plan de la recherche, maritime mais également industriel doit continuer à faire rayonner son expertise.
L’Ensm eut le privilège de l’interviewer en octobre 2015 avec des élèves dans le cadre d’un colloque organisé à Marseille sur la problématique de la navigation en hautes latitudes (lien Youtube). Il a donné une vision géopolitique lucide et pragmatique du maritime dans les régions polaires, notamment pour les futures routes maritimes du Nord.
Pour ma part, côtoyé à plusieurs reprises dans des activités liées à ces responsabilités d’Ambassadeur des Pôles, à l’Académie de marine notamment, je garde de ce grand homme une profonde intelligence, une clairvoyance du rôle de l’Europe dans cette région du globe et de la juste place du maritime. Espérons que son travail et celui de son adjoint Laurent Mayet sera le socle d’une dynamique que la France doit entretenir dans les régions polaires, qui, j’en suis persuadé, représentera un intérêt crucial pour la navigation maritime dans les décennies à venir. L’Ensm s’y prépare depuis longtemps puisqu’elle est un acteur majeur dans la formation des officiers qui navigueront dans les eaux couvertes par les glaces avec l’entrée en vigueur du Polar Code en janvier 2017.


Hervé Baudu, professeur à l'ENSM


© Le Cercle Polaire 2016, All Rights Reserved

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200