Ice

40 ans de suivi satellitaire

2050 : l’océan Arctique libre de glaces en été

Sur les 4 décénies d’observations satellitaires, le constat de la réduction de l’étendue de la banquise arctique est sans appel avec une tendance négative pour tous les mois et toutes les saisons de l’année.

houssaisB128Le diagnostic de l’état des banquises arctique et antarctique s’appuie pour l’essentiel sur l’information recueillie par les satellites d’observation de la Terre qui sont les seuls à pouvoir fournir une vision globale dans l’espace et continue dans le temps. L’année 2019 clôt ainsi quatre décennies d’observation de l’évolution de la concentration de glace de mer (une mesure locale du pourcentage de surface océanique englacée) au-dessus des deux pôles, la série la plus longue d’observation globale de la banquise disponible à ce jour. De cette grandeur il est possible de déduire la limite du couvert total de glace et, ainsi, son étendue. Le constat de la réduction de l’étendue de la banquise arctique est sans appel sur les quatre dernières décennies, avec une tendance résolument négative de cette grandeur pour tous les mois et toutes les saisons...

HerguetaB128

Glaciologie

Vostok, un lac antarctique sous 4 km de glace

Sous quelque 3 750 mètres de glace de la calotte polaire antarctique, un lac grand comme la Corse s'étend sous la station russe de Vostok construite au pôle du froid de la planète. Outre des bactéries inconnues déjà identifiées dans les glaces, l'exploration du lac de Vostok promet d'être riche en découvertes...

weissB128Pourquoi l'Arctique se réchauffe si vite

Petite tectonique des plaques de banquise

Véritable bouclier entre l'océan et l'atrmosphère, la banquise est un assemblage de plaques en perpétuel mouvement qui con diotionne la fonte des glaces de mer. Comment modéliser cet élément crucial du climat arctique ?

jouzel128Paléoclimatologie

Les archives du climat dans les glaces polaires

L'analyse de la composition de carottes de glaces extraites de la calotte polaire de l'Antarctique a livré des informations sur le climat et la composition de l'atmosphère des temps passées jusqu'à environ 800 000 ans...

ferrariB128

Du vif-argent dans la fourrure des ours blancs

Les neiges de l'Arctique contaminées par le mercure

200 à 300 tonnes de mercure gazeux émis par nos industries sont déposées chaque année aux pôles via la circulation atmosphérique et océanique. Cet apport contamine les chaînes alimentaires jusqu'aux Inuit qui présentent un taux de mercure alarmant.

Le recul accéléré des glaces de mer boréales

gascardA1282015 : premier été sans banquise ?

Aucun modèle ne prédisait un retrait aussi rapide. Le recul de le glace de mer en Arctique est “très vraisemblablement” lié au forçage anthropique de l'effet de serre. Explications du dérèglement du climat de l'Arctique.

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200