L'épopée du Krassine

Conçu pour ouvrir les routes de l'océan glacial arctique, ce brise-glace de haute mer à l'étrave aplatie écuma la banquise arctique de 1916 à 1971. Il fut à la tête de la plus grande opération de sauvetage de tous les temps

Carte de l'océan Glacial arctiqueEn cette fin juin 1928, la banquise est des plus compactes au large du Spitzberg. Tous les bateaux qui tentent d’approcher par le sud, le nord ou l’ouest de l’archipel sont bloqués. Le temps presse, pourtant, car à 50 kilomètres au nord du Spitzberg, une partie de l’équipage du dirigeable Italia est en perdition et la vie de ses hommes, égarés dans le désert de la banquise arctique, ne tient plus qu’à un fil. C’est dans ces conditions polaires exécrables que va se dérouler ce qui demeure la plus grande opération de secours jamais réalisée en Arctique. Un épisode hautement cinématographique qui met en scène un héros oublié de l’histoire : le brise-glace soviétique Krassine. Le drame commence quelques semaines plus tôt, le 24 mai 1928 (...)


Pour en savoir plus

  • “SOS dans l’Arctique : le Krassine au secours de l’Italia” de R. Samoïlovitch, préface du commandant Charcot. Éditions géographiques maritimes et coloniales, 1931
  • “Un drame polaire : le Krassine au secours de l’Italia” de Maurice Parijanine. Éditions Rieder, 1928
  • “Drama in the Arctic, SOS Italia, the Search for Nobile and Amundsen. A Diary and Postal History” de Fred Goldberg (Fram Museum, Oslo, 2003)

Ian Stirling
Svetlana Dolgova
Océanographe et spécialiste de l’histoire polaire russe, elle travaille à Kaliningrad au Musée mondial de l’Océan et à Saint-Pétersbourg, à la filiale du musée installée sur le Krassine.
Site du Musée mondial de l’Océan

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200