Cétacés de plus de 10 m de long

size-humpback-whale

La plus démonstrative et la plus facile à identifier des baleines, la baleine à bosse est communes dans les eaux antarctiques pendant l'été - © SH / le Cercle Polaire

 

Baleine à bosse ou mégaptère

Humpback whale - Megaptera novaeangliae

11,50 à 16 m pour 30 à 40 T (14 m chez le mâle et 15 m chez la femelle)

grandes pectorales en rame, presque entièrement blanches très petite dorsale en forme de bosse alongée
• petites callosités sur le museau • souffle dense et large de 3 m de haut
• caudale très échancrée, dressée quand elle sonde • dessin blanc sous la queue exposé lorsqu'elle sonde
• 270 à 400 paires de fanons gris sombres • 14 à 35 sillons gulaires de la gorge à l'ombilic

 

humpback-whale blow

humpback-whale dives

Comme les autres rorquals, la baleine à bosse se nourrit essentiellement de crustacés pélagiques (krill et copépodes) et de petits poissons. Rarement solitaire, la baleine à bosse forme généralement de petits groupes de 3 à 15 individus qui parfois coopèrent pour regrouper leurs proies. Acrobatique, elle saute volontier et frappe la surface avec ses pectorales ou sa queue, autant de gestes qui participent à la communication entre individus. Certaines de ses acrobaties constituent des techniques de chasse dont le répertoire varie d'une population à l'autre : assomer ses proies à coup de queue ou de pectorale, former des nasses de bulles autour d'un banc de poisson ou de krill... Elle peut rester 20 minutes sous l'eau, mais ses plongées durent en moyenne de 5 à 8 minutes et se font à une profondeur maximale de 150 m. Elle se déplace à une vitesse moyenne de 4 noeuds, avec des pointes à 8 noeuds.

 

humpback Whale-Fr800Espèce migratrice, elle vient se nourrir l'été dans les eaux de l'océan Austral en bordure de la banquise (en orange) et remonte vers l'équateur à l'automne pour rejoindre ses aires de reproduction hivernale sous les tropiques (en vert). Les différentes populations peuvent se mêler sur les aires d'alimentation estivales, mais chacune possède une aire hivernale de reproduction tropicale qui lui est propre. Les baleines à bosse atteignent la maturité sexuelle entre 5 et 11 ans, lorsqu'elle mesurent plus de 11,5 m - chez les baleines, il semble que la maturité sexuelle soit directement liée à une taille critique - mais ne terminent leur croissance qu'une dizaine d'années plus tard. Tous les 2 à 3 ans, en juillet-août, les femelles mettent bas d'un petit de 4 à 4,6 m de long pour 1 à 2 tonnes, après une gestation de 11 à 12 mois. L'allaitement ne dure que 6 à 12 mois, selon la taille du jeune, et les baleineaux qui ont suivi leur mère dans leur migration estivale vers l'Antarctique retournent vers leur lieu de naissance chaque hiver.

 HumpbackMigration

 

La baleine à bosse émet une grande variété de sons s'étageant de 0,1 à 8,2 kHz. Les mâles chantent de longues mélodies, qui peuvent durer plusieurs heures pendant lesquelles ils répètent un même thème de 15 minutes. Ils chantent tout au long de la migration automnale et sur les sites de reproduction, la queue dressée au-dessus de la surface. Mâles et femelles émettent à l'occasion des vocalisations brèves sur les site d'alimentation.
Le dessin des zones blanches sous la caudale est caractéristique de chaque individu, tel des empreintes digitales. Les photos du dessin de chaque individu, regroupés dans des catalogues dits de photo-identification, sont utilisées par les scientifiques pour les identifier et suivre leurs migrations.

 

En savoir plus sur les vocalisations des cétacés :

DOSITS : humpback whale

Whale Acoustics

Centro Interdisciplinare di Bioacustica e Ricerche Ambientali


© Le Cercle Polaire 2014 - Tous droits réservé

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200