Cétacés de plus de 10 m de long

size-blue-whale

Avec son souffle puissant qui culmine à plus de 10 m, et sa caudale dressée au-dessus de la surface avant de sonder, la gigantesque baleine bleue est facile à identifier - © SH / le Cercle Polaire

 

Baleine bleue

Blue whale - Balaenoptera musculus

24 à 33,60 m pour 100 à 190 T (la femelle est nettement plus grande)

corps et tête gigantesques souffle très haut, 9 à 12 m
• nageoire dorsale minuscule très en arrière • robe mouchetée de gris dont le fond paraît bleu turquoise au soleil
• bourrelet en avant de l'évent très massif formant une bosse arrondie • caudale triangulaire visible au-dessus de l'eau quand elle sonde
• se laisse couler pour sonder, en sortant la queue au ras de l'eau • reste 2 à 6 minutes en surface, soufflant toutes les 10-20 secondes
• 250 à 400 fanons à filaments gris sombre • 55 à 95 sillons gulaires qui s'étendent au-delà de l'ombilic

 

blue-whale blow

blue-whale dives

La baleine bleue est le plus grand animal à avoir jamais vécu sur Terre, étant plus longue et plus lourde que le plus grand des dinosaures connus. Ce rorqual gigantesque se nourrit de crustacés pélagiques (crevettes et krill) de 2 à 7 cm de longs, ingurgitant de 3 à 8 tonnes de plancton par jour. Il vit seul ou en groupe de 2 ou 3 individus. Il nage à une vitesse moyenne de 6-8 noeuds, mais peut soutenir des trains plus rapides (14 noeuds) pendant plusieurs heures, et faire des pointes à 20 noeuds pendant une dizaine de minutes s'il est poursuivi. Lorsqu'il sonde, la caudale reste souvent immergée mais peut apparaître brièvement au ras de l'eau. Les sondes durent généralement de 10 à 35 minutes à une profondeur comprise entre 150 et 200 m, mais peuvent se prolonger jusqu'à 50 minutes et atteindre 500 m de profondeur. En surface, la baleine bleue souffle 10 à 12 fois toutes les 10 ou 20 secondes, avant de sonder à nouveau.

 

blue Whale-Fr800Deux sous-espèces de baleine bleue ont été identifiées dans l'hémisphère sud, la baleine bleue australe, Balaenoptera musculus intermedia, et une forme pygmée, B.m. brevicauda. La baleine bleue pygmée, qui ne mesure que de 15 à 20 mètres de long, fréquente tout l'océan austral en été (vert sur la carte), à l'exception des mer de Ross et de Weddel et des côtes de la Péninsule antarctique, alors que B. m. intermedia (en orange) se limite aux eaux comprises entre 40° de longitude ouest et 80 ° de longitude est et ne descend pas en dessous de 60° de latitude sud. A part leur taille assez différente, souvent difficile à évaluer précisemment sans les mesurer, il est pratiquement impossible de les différencier en mer.

Les accouplements ont lieu en fin d'automne dans les eaux tropicales et donnent naissance tous les 2 à 3 ans à un baleineau mesurant 6 à 7 m de long et pesant 2,5 à 4 tonnes après 10-12 mois de gestation. Il semble que la baleine bleue puisse vivre 90 ans.

La baleine bleue produit des sons variés comparables à ceux des cétacés à dents (6 à 31kHz) et des gémissements de basse fréquence (0,01 à 0,4kHz) qui se propagent sur des centaines de kilomètres de distance.

 

En savoir plus sur les vocalisations des cétacés :

Whale Acoustics

Centro Interdisciplinare di Bioacustica e Ricerche Ambientali


© Le Cercle Polaire 2014 - Tous droits réservé

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200