Cétacés de plus de 10 m de long

size-pygmy-whale

Avec ses 6 m de long, la baleine pygmée est la plus petite des baleines et la plus mal connue aussi. Elle ne traverse jamais la Convergence Antarctique - © SH / le Cercle Polaire

 

Baleine pygmée

Pygmy right whale - Caperea marginata

5,50 à 6,5 m pour 3,8 à 3,5 T (la femelle est un peu plus grande que le mâle)

dessus des pectorales sombre et corps trapu petite dorsale falciforme très en arrière
• museau effilé portant une petite crête • souffle dense et oval de 2 à 3 m de haut généralement visible
• chevrons pâles en arrière de la tête • bouche fortement arquée
• 210 à 230 paires de fanons clairs avec une bande sombre • 14 à 35 sillons gulaires de la gorge à l'ombilic

 

pygmy-whale blow

pygmy-whale dives

La baleine pygmée est la plus petite des baleines, mesurant un mètre de moins que le petit rorqual nain. C'est la moins bien connue des baleines. Il semble qu'elle se déplace essentiellement seule ou par paire. Elle est régulièrement observée en association avec d'autres espèces, telles que des globicéphales noirs ou des petits rorquals, sur les sites riches en plancton. Elle peut également former des groupes temporaires comptant jusqu'à 80 individus. Très discrète, elle ne saute pas et ne semble développer aucun des comportements de surface des autres baleines (spyopping, coups de queue...). Elle ne fait surface que très brièvement, son aileron dorsal n'étant que rarement visible avant de sonder de 40 secondes à 4 minutes. Lorsqu'elle souffle, on peut généralement voir la fente buccale fortement arquée vers le bas.

 

pygmy Whale-Fr800Espèce des régions tempérées et subantarctiques, la baleine pygmée semble avoir une répartition géographique discontinue dans des eaux comprisent entre 5 et 20 °C, depuis 31° jusqu'à 55° de latitude sud. Elle est régulièrement observée autour de la Tasmanie, où elle semble sédentaire, de la Nouvelle Zélande, du sud de l'Australie, de l'Afrique du Sud, des îles Crozet et des Malouines. Elle semble ne jamais traverser la Convergence Antarctique. Elle se nourrit essentiellement de copépodes et d'autres crustacés planctoniques comme le krill.

On connaît très peu de choses sur la reproduction de la baleine pygmée. Il semble qu'elle mette bas au printemps et en été dans des baies peu profondes. Les jeunes et les juvéniles sont très clairs et s'assombrissent à mesure qu'ils prennent de l'âge. Les vieux individus ont le dos et les flancs presque noirs et portent de nombreuses cicatrices circulaires résultant de morsures de squalelet.

 


© Le Cercle Polaire 2014 - Tous droits réservé

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200