Cétacés de plus de 10 m de long

size-fin-whale

Plus hydrodynamique que la baleine bleue, le rorqual commun est facilement reconnaissable si l'on peut voir la tâche blanche sur le côté droit de sa tête - © SH / le Cercle Polaire

 

Rorqual commun

Fin whale - Balaenoptera physalus

17 à 27 m pour 30 à 80 T (femelle jusqu'à 5 m plus longue)

corps gigantesque et tête pointue souffle étroit et dense (4 à 6 m)
• tâche claire sur le côté droit de la tête • ventre et flancs clairs, dos gris-sombre
• nageoire dorsale très en arrière et inclinée • caudale assez petite et rarement visible en surface
• pédoncule caudal très arqué en sondant • souffle 2 à 5 fois, toutes les 10-20 secondes, avant de sonder
• 260 à 480 paires de fanons foncés à marge claire • 70 à 100 sillons gulaires, jusqu'à l'ombilic

 

fin-whale blow

fin-whale dives

Généralement solitaire, on rencontre aussi le rorqual commun en groupes de 2-3 individus et plus rarement de 6 à 10 individus. Il se nourrit essentiellement de petits crustacés pélagiques et de petits poissons vivant en bancs, mais également de petits céphalopodes (calmar). Excellent nageur, il se déplace à des vitesse de 8 ou 10 noeuds pendant les longs trajets, respirant régulièrement 3 ou 4 fois avant de plonger 2 à 3 minutes. Il sonde pour se nourrir à des profondeurs de l'ordre de 200 m (maximum 474 m) où il reste de 3 à 5 minutes, et jusqu'à 30 minutes pour les sondes les plus longues.

 

fin Whale-Fr800Espèce hauturière, on observe surtout le rorqual commun dans les eaux profondes au-dessus des plaines abyssales, des régions tempérées et subantarctiques. Le rorqual commun effectue des migrations saisonnières entre les eaux tempérées chaudes et tropicales en hiver (en vert) et les eaux froides de l'océan austral en été (en orange), mais le rythme de migration semble varier aussi bien avec l'âge qu'avec le sexe des individus, et il est possible que seuls les individus reproducteurs migrent régulièrement.

Les accouplements ont lieu en hiver, de mai à août, dans les eaux tropicales. La femelle met au monde, après 11 - 12 mois de gestation, un baleineau de 6 à 7 m et pesant de 1 à 2 T tout les 2 ou 3 ans, dans les eaux tempérées chaudes et subtropicales. Sevré à 6 ou 7 mois, le jeune suit alors les adulte dans la migration de printemps vers les eaux polaires.

Le rorqual commun émet une grande variété de sons allant des grognements de très basse fréquence jusqu'à des couinements de haute fréquence (0,01 à 28kHz).

 

En savoir plus sur les vocalisations des cétacés :

Whale Acoustics

Centro Interdisciplinare di Bioacustica e Ricerche Ambientali


© Le Cercle Polaire 2014 - Tous droits réservé

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200