L’énigme du déclin cyclique des lemmings

Clef e voûte des écosystèmes arctiques, les populations de ce rongeur connaissent des alternances de pullulation et de déclin restées longtemps inexpliquées. La solution était à chercher du côté du rôle des prédateurs.

 

 

Rendu célèbre en 1958 par un documentaire signé Walt Disney primé aux Oscars, le lemming est l’une des clefs de voûte des écosystèmes terrestres de l’Arctique au même titre que le krill pour les écosystèmes marins. Ce petit rongeur boréal dont les populations pullulent régulièrement constitue l’alimentation de base de la plupart des prédateurs terrestres du Grand Nord, loup, hermine, renard arctique, chouette harfang, labbe à longue queue, au point que les variations des effectifs de ces prédateurs suivent à peu près celles du lemming. Si l’on sait depuis plus de trente ans que le mythe du suicide collectif des lemmings popularisé par le documentaire de Walt Disney, n’a aucun fondement scientifique, les processus biologiques qui président à la dynamique de pullulation cyclique des effectifs de ses populations et au comportement migratoire de certaines espèces de lemming soulèvent encore de nombreuses questions. (...)

Pour en savoir plus

• “Groenland - Le plus grand parc naturel au monde / Greenland - The Most Important Natural Park In The World », Gréa CD, Frémeaux et Associés, 2008
• “Cyclic dynamics in a simple vertebrate predator-prey community”, de Olivier Gilg, Ilkka Hanski et Benoît Sittle. Science, 302, pp. 866-868, 2003
• “Functional and Numerical Responses of Four Lemming Predators in High Arctic Greenland”, de Olivier Gilg, Benoît Sittler et al. Oikos, 113, pp. 196-213, 2006
• “The Biology of Lemmings”, édité par N. C. Stenseth & R. A. Ims. Academic Press, pp. 3-34., 1993
• “The Lemming Cycle at Baker Lake, Northwest Territories, During 1959-62”, de Charles J. Krebs. Arctic Institute of North America, 1964
• “Do Lemmings Commit Suicide ? Beautiful Hypotheses and Ugly Facts”, de Dennis Chitty. Oxford University Press, 1996
• “Small-Rodent Dynamics and Predation”, de Iikka Hanski, Heikki Henttonen et al. Ecology, 82, pp. 1505-1520, 2001
• Site internet du Gréa

François Lantz
Olivier Gilg est Président du Groupe de recherche en écologie arctique (Gréa), ce docteur en écologie étudie depuis 1993 les oiseaux et les lemmings de l’Arctique et organise au Groenland les missions Ecopolaris avec les Universités de Fribourg et d’Helsinki.

Brigitte Sabard est consultante en éducation à l’environnement, logistique, projet pédagogique et assistance scientifique, présidente du CEDMP et vice-présidente du GREA, et s’occupe d’assistance logistique au pôle Nord géographique depuis 8 ans.

Ils comptes 18 expéditions scientifiques dans l’arctique depuis 1990 : Groenland, Canada, Spitzberg, Sibérie.

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200