Jouzel500

flag france Jean Jouzel
Glaciologue / Climatologue • France

Jean Jouzel est un spécialiste des climats du passé. Directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace, il s’est impliqué depuis quinze ans dans le processus d’expertise mis en place par le GIEC, le Groupe d’Experts intergouvernemental sur l’Évolution du Climat.
Il participe au dispositif dit « Grenelle Environnement » qui réunit l’État et les représentants de la société civile pour fixer un plan d’action de développement durable.

Jean Jouzel est docteur es science depuis 1974 à l'issue d'une thèse sur la " Complémentarité des mesures de deutérium et de tritium pour l’étude de la formation des grêlons ", après avoir soutenu en 1973 à la faculté d'Orsay sa thèse de doctorat 3ème cycle sur " les mesures du tritium dans de faibles quantités d'eau à la teneur naturelle ". Il devient alors ingénieur de recherches au Laboratoire de géochimie isotopique au CEA de Saclay dont il devient co-responsable en 1986. Il est nommé adjoint au directeur du laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement au CNRS- Grenoble en 1989 puis adjoint au directeur du Laboratoire de modélisation du climat et de l'environnement au CEA en 1991, enfin directeur de recherches au CEA en 1995.
De 2001 à 2008, il dirige l'Institut Pierre-Simon Laplace dont une des principales composantes est le Laboratoire des Sciences du Climat et l'Environnement (LSCE) qui dépend du Commissariat à l'Energie Atomique et du CNRS, dont il est responsable du groupe climat de 1998 à 2000. Il est également président du Conseil d'administration de l'Institut polaire français Paul Emile Victor (IPEV).
Aux plans national et international, Jean Jouzel est, ou a été, membre du comité Scientifique du programme PAGES (Programme biosphère-géosphère-IGBP) international de 1988 à 1995, représentant français auprès du groupe de travail n°1 de l’IPCC-GIEC (Groupe intergouvernemental pour l’étude du changement climatique) depuis 1994, expert de ce groupe (second et troisième rapports) et désormais membre de son bureau. Il est également membre du Comité français de l’environnement polaire depuis 1994, président et responsable exécutif du projet EPICA (European for Ice coring in Antarctica) de 1995 à 2000, membre du Steering Group de CLIVAR (Climate Variability and Predictability), du projet du "World Climate Research Program" de 1996 à 2001, représentant du CEA auprès du comité LESC (Life and Environmental Sciences) de la Fondation européenne de la science de 1995 à 2000, membre du Comité consultatif des sciences de la planète (CCSPE) depuis 1999 et président du conseil d’administration de l’Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV) depuis 2000. Jean Jouzel est aussi membre de multiples sociétés savantes (dont l’American Geophysical Union et l’International Glaciological Society), membre de l’Academia europea depuis 1990. Prix Philip Moris 1992 en climatologie, chevalier de l’ordre national du Mérite (1993), docteur Honoris Causa de l’Université libre de Bruxelles (1997), Flint Lecturer (Yale University, 1996), Milankovitch Medal (European Geophysical Society, 1997), prix de l’Académie des sciences (Prix CEA, 1999) et Ippolito Award (Italian Academy of Sciences, 2000), Jean Jouzel est auteur ou co-auteur de plus de 250 publications, dont environ 200 sont parues dans des revues internationales de rang A (dont plus de 30 publications dans les revues Nature ou Science), ce qui fait de lui un des auteurs les plus cités dans le domaine des sciences de l'Univers.
En 2002, le CNRS lui décerne sa médaille d'or, la plus haute distinction scientifique française, conjointement avec Claude Lorius. En 2007, il partage avec Al Gore et les autres scientifiques membres du GIEC le Prix Nobel de la Paix.


© Le Cercle Polaire - Octobre 2008 - Tous droits réservés

logo-cnrs logo-unesco logo-api logoCNL access-logo242

ipev200